• Que de mailles !

    Que de mailles que de mailles je vous le dis ! Sortie des confitures de fin de saison, je m'apprête pour l'automne et l'hiver, bien décidée cette année à faire tomber de mes aiguilles quelques petites choses douces et confortables pour ma pomme.

    avant de sortir mes encours de mes paniers, il faut que je vous montre the Rambouillet tricoté par la Kate herself ! un cadeau pour mes 39 ans (ouille ouille 40 l'année prochaine je n'arrive pas à m'y faire...) qui m'a sincèrement touchée et que j'ai plaisir à porter presque tous les jours. encore merci ma Kate ;)

    Admirez le travail....

     

    CHALE KATE.jpg

     

    des mailles, des mailles, des mailles, il y en a en attente sur mes encours...

    un gilet bleu marine modèle La Droguerie qu'il faut que j'assemble... l'assemblage étant une étape qui me paraît aussi fastidieuse que de poser des bigoudies sur mon poilu... (je précise pour celles qui débarquent, mon poilu = mon doggydog et non mon mec)...

     

    DSC_0110.JPG

     un autre gilet (j'adore les gilets, les cardigans, les trucs qui ne ferment pas devant, avec ou sans manches...), couleur moutarde, laine et modèle Phiphi...

     

    DSC_0112.JPG

    et puis un châle au crochet, modèle Phiphi tiré du dernier spécial accesoires,  dans une laine que j'affectionne tout particulièrement, Holst Garn achetée chez Tissus en liberté ...

     

    DSC_0113.JPG

    avec tout ce travail en micro aiguilles (du 3, du 4, du 4,5... oui je sais ça ne tourne pas rond dans ma tête), je rêve d'un bon gros tricot en 8, 9, 10 voir aiguilles XXL. je me suis toutefois promisjurécraché de finir mes encours avant de me plonger dans un tricot à grosses mailles comme un hamster boulimique dans un nid de coton... pour vous dire le plaisir !!! ...

     

    promis je vous montrerai tout ce travail fini-monté-porté...

    joli week-end d'automne sous la pluie, week-end comme j'aime... rester à l'intérieur, au chaud, une tasse de thé à portée de main, un livre dans l'autre, écouter de la bonne musique, regarder de temps en temps par la fenêtre, attendre...

    merci merci pour vos petits mots doux...

  • L'été dans un bocal

    Je reviens sur la pointe des pieds après de longues semaines de silence... Occuppée à tout un tas de choses drôles et moins drôles, passionnantes pour certaines, un peu moins pour d'autres, quelques-unes palpitantes... Disons que j'ai profité autant que possible de la fin de l'été... Et puis je suis aussi tout affairée à un projet dont je vous parlerai plus tard... Mazette ça va être chouette !!

    Eté cher été que je regarde partir le coeur serré... Je ne peux m'empêcher d'en garder des petits bouts pour me réchauffer au coeur de l'hiver...

    Cette année, inspirations Marie-Claire Idées... Quelques confitures tirées du petit livre "Confitures et Chutneys, 30 recettes au goût du jour"...

    Dans ma marmite, j'ai donc préparé...

    Une divine gelée de pommes, oranges, citron, cannelle.... 

    30 sept 2010 039.JPG

    Une gourmande marmelade de prunes au lait de coco...

    30 sept 2010 036.JPG

     

    Une surprenante confiture de tomates rouges à la vanille... royale !

    (réalisée par Monsieur Graine himself !)

     

    30 sept 2010 038.JPG

    Voici la recette : 1,5 kg de tomates bien mûres, 1 kg de sucre gélifiant, 1 gousse de vanille, le tout pour 4 pots de 250 grammes. Commencez par plonger les tomates dans l'eau bouillante qqs secondes pour les rafraîchir ensuite sous l'eau froide. Pelez-les, coupes les en 4 (aïe ça fait mal !), résistez à leurs cris, retirer le coeur (aarrghhh) et les pépins, mixez la chair grossièrement, mettez dans une passoire et laissez égoutter une heure. Pesez la pulpe obtenue et ajoutez 900 gr de gélifiant par kilo de pulpe. Mélangez dans une grande casserole, fendez la gousse de vanille en deux, grattez ses petites graines (oulalala ça chatouille) pour les incorporer à la pulpe. Portez à ébullition sur feu vif et laissez frémir 5mn en remuant souvent.

    La confiture est prête quand, en versant une goutte de confiture sur une assiette, la goutte se fige. Si la goutte poursuit son chemin dans l'assiette, poursuivez la cuisson encore un peu.

    Puis mettez en pot (ébouillantés etc vous connaissez la chanson). Cette confiture se conserve 1 an.

     

    Je file les filles... J'ai des petites choses à créer ! J'essaierai de ne pas m'absenter trop longtemps, de toutes façons il faut que je vous montre une très jolie chose que l'une d'entre vous, et non moins célèbre, m'a tout récemment offert, donc à très bientôt !

     

    Des tas de mercis comme des feuilles que le vent fera s'envoler pour vos visites et vos petits mots !