Accueil MarieclaireIdéés
Les blogs de MarieclaireIdéés
MarieClaireMaison

06/05/2010

J'ai mal à la graine !

C'est une Graine de Madeleine toute tourneboulée qui vous écrit aujourd'hui. laspid-solutionslocales-desordreglobal.jpg

Je suis allée voir mardi soir le magnifique documentaire "Solutions locales pour un désordre global" de Coline Serreau.

Coline Serreau a choisi de faire parler des paysans, des agronomes, des économistes, des philosophes sur l'état de l'agriculture dans le monde. Le constat est on ne peut plus alarmant.

Voici un extrait tiré du site du film, résumant bien la problématique : " Aujourd’hui, l’industrialisation agricole a fait le choix de réduire la diversité des espèces cultivées privilégiant les variétés à hauts rendements très consommatrices de produits phytosanitaires et les hybrides stériles au détriment des variétés locales adaptées aux sols de chaque région.

Cette commercialisation du vivant représente un vrai danger pour la biodiversité et la préservation des multitudes de variétés de fruits et légumes propres à chaque région. En cas d’épidémie ou de parasite ravageant une espèce (comme ce fut le cas pour le riz il y a quelques années en Inde) la multitude des variétés garantit la capacité d’en trouver une résistante et d’éviter la famine.

Mais au-delà de ce danger c’est la simple capacité des peuples à se nourrir par eux-mêmes qui est confisquée par le brevetage et la marchandisation de ce que la nature prodigue gratuitement à l’humanité depuis toujours.

Le saviez-vous ? Sous l’effet de la standardisation de notre alimentation, 95 % des variétés de choux, 91 % des maïs de plein champ, 94 % des petits pois et 81 % des tomates… ont disparu."

Je me doutais que ça allait mal pour les graines, mais à ce point là non. Bien naïve que j'étais... J'ai en effet découvert que 10 multinationales contrôlent 50% du secteur semencier dans le monde et que ces mêmes multinationales contrôlent 60% de l'agrochimie... sans commentaire... J'ai aussi découvert que par exemple 2% des variétés de tomates sont du domaine public... Le reste appartenant à des multinationales !! Ben oui, le vivant est une marchandise !! Et pire encore, les industriels développent des semences qui ne poussent que si le champ est traité avec tel produit et bien sûr les semences sont stériles. L'agriculteur doit donc racheter chaque année graines et produits, pieds et mains liés. On maltraite la terre, les graines et nous avec... Mais ce qui m'a achevée, c'est la découverte des catalogues nationaux de la Communauté Européenne (gérés sous l'influence de gens bien intentionnés vous l'aurez compris) qui fixent les semences que l'on peut cultiver ou non. La culture de ce qui n'y apparaît pas est donc interdit par la loi ! C'est comme cela que disparaissent de milliers de variétés anciennes et que l'on emprisonne le vivant ! 

Mais de vraies solutions existent !  Coline Serreau a filmé des personnes qui se battent avec de modestes moyens pour développer des alternatives plus respectueuses de notre planète, des femmes, des hommes, des animaux. Des solutions qui se partagent, qui marchent et qui garantissent la sécurité alimentaire. Ce que nous montre Coline Serreau est époustouflant de simplicité et d'efficacité !!

Je ne peux que vous encourager à aller voir ce documentaire ou à lire le livre paru chez Actes Sud. Visitez aussi le site consacré au film ICI. Vous trouverez des partenaires solutions , une carte de France de solutions qui existent près de chez vous, et sur  une autre page où trouver des fiches pratiques pour agir chez soi.

En tant que consommateurs, de part nos choix, nous avons une responsabilité très importante. Choix de consommer local et de saison, choix de ne pas acheter en supermarché mais de soutenir les petits producteurs locaux (par ex sur les marchés, via les AMAP...), choix de jardiner bio (13 millions de français ont un jardin, ça compte !), choix ne pas acheter des graines "industrielles" chez qui vous savez...

"Bon, la Graine, on a compris, merci pour ton discours, mais toi, comment vas-tu agir ?" .... Je fais déjà pas mal de petites choses mais là je crois que je vais me mettre très sérieusement au jardinage bio ! Jardiner bio peut devenir un acte militant, un acte de résistance, un acte d'espoir ! Et jardiner bio ne veut pas dire plus cher, plus compliqué, bien au contraire ! Aller, je vous donnerai des petits trucs et astuces au fil de mes futures expériences pour vous le prouver.

Et puis j'ai vraiment envie de défendre mes soeurs les graines, graines d'envie, graines de vie. Et pour cela j'ai décidé de soutenir l'association Kokopelli. Voici le site de cette association, pas de blabla, je vous laisse découvrir. Commencez par lire cette page et vous verrez les choses autrement.

J'ai un peu moins mal à la graine maintenant que j'ai partagé avec vous ce qui me chamboulait. Merci à celle qui auront eu la patience de lire ce billet jusqu'au bout...

A bientôt !

19:07 Publié dans green planet | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : green

Commentaires

houllala j'ai mal à la tête moi maintenant ! ma graine te voilà bien sérieuse ! j'adore quand tu fais ta petite tête de classe !

Écrit par : Kate Coto | 06/05/2010

oups...tes graines de capucine attendent encore ici...avec le sale temps, pas mis un pied au jardin de la semaine ! mais je ne t'oublie pas !

Écrit par : papelhilo | 07/05/2010

extra!
je suis dans les mêmes réflexions en ce moment.... je vais suivre avec attention tes expériences!
au plaisir de partager et d'échanger sur ces sujets
bien à toi

Julie

Écrit par : Eljuju | 08/05/2010

bravo la p'tite graine pour cette belle note qui sort des tripes,je suis + que d'accord avec toi et aiment les agriculteurs(peut-être aussi parce mon mari les défends dans son métier et qu'on ne se rends pas bien compte comment c'est dur pour eux financièrement)....................j'ai dans ma table de nuit un livre que je relit souvent:SANTE MENSONGES ET PROPAGANDES ed seuil de thierry souccar et isabelle robard,les auteurs dénoncent les pratiques des multinationales de l'agroalimentaire,relayées par les instances gouvernementales............................bref si ça te dis c'est incroyable ce qu'on nous fait avaler....................biz.pascalelamilitante

Écrit par : audelia creations | 08/05/2010

Tout d'abord merci pour ton petit mot qui m'a fait chaud au coeur et ne t'inquiète pas j'aime toujours le rouge !!!!!
Et puis ensuite, bravo pour cette note .... moi aussi je suis souvent scandalisée. je n'achète plus de poires qui viennent du chili, ni de fraises en hiver !!! c'est pas grand choses mais c'est un début !! tout le gaspillage et la course au profit m'oripilent !!
ça me done envie de lire le livre......

Écrit par : Une fée dans l'Atelier | 19/05/2010

Bienvenue au pays de la clairevoyance jolie graine... Moi qui travaille dans les jardins et étudie la terre, je sais tout ça. Ajoute à cela le problème l'eau et de ses contenants (hormones, pesticides, médicaments)... Alors vas-y, le bio c'est l'avenir, celui de notre terre, et celui de nos enfants.
Belle soirée à toi !
Anne

Écrit par : Anne | 24/06/2010

Écrire un commentaire