• Du haut de mes...

    Du haut de mes... 38 ans aujourd'hui, je vous fais mille bises pour vos gentils mots qui accompagnent cette journée d'happy birthday... 

    Kate C. la farceuse a vendu la mèche de la bougie sur son blog ce matin... Je ne m'y attendais pas et j'ai bien failli m'étrangler en buvant mon thé quand j'ai découvert qu'elle avait semé l'info... !

    Même si je suis toute timide et que je pensais restée cachée toute la journée dans mon jardin, j'avoue que ton attention ma Kate m'a fait chaud au coeur !

    Kate c'est un clown, un clown de la gentillesse... !

    Un clown qui vend la mèche et qui dépose aussi dans votre boîte aux lettres de jolies surprises...

    livre kate coco.jpg

    Comme un livre qui me promet une belle lecture dans laquelle je suis impatiente de plonger...

    Bises, bises, bises et re-bises à toi...

    Bises, bises, bises et re-bises à vous toutes qui m'apportez tant chaque jour...

    Bises, bises, bises et re-bises à celles et ceux qui m'entourent et qui me transmettent tant d'énergie et d'amour...

    Qu'est-ce-qu'elle va être belle cette 38ème année !

  • A table ! Crumble aux tomates vertes

    Inspirée par Bleu hérisson, une Fil(les) du Centre, j'ai eu bien envie de me mettre un crumble salé courgettes-chèvre sous la dent. Sauf que je n'avais ni courgettes, ni farine d'épautre, ni fromage de chèvre. "Quuuooooiiii !!!" vous exclamez-vous, une tourangelle sans fromage de chèvre dans le frigo !!!! Mais comment est-ce possible ??!! C'est comme habiter en bord de mer et ne pas avoir un banc d'huitres pour copines !! Ou vivre dans le Périgord et ne pas avoir un bloc de foie gras dans le sac à main !! Ben oui, que voulez-vous, j'ai des trous d'air en ce moment et je suis donc momentanément sans fromage de bique dans le frigo...

    Mais j'ai trouvé de quoi faire... un crumble de tomates vertes... !! Délicieux, famous, de la balle de mozarella !

    Prenez 4 ou 5 tomates vertes, 4 ou 5 tomates rouges, une 10zaine d'asperges vertes, faites suer le tout dans une casserole avec des petits oignons rouges et un peu d'aïe ;! coupés finement.

    Préparez une pâte à crumble avec de la farine, des flocons d'avoine, du beurre (j'ai mis 2 verres de farine pour 2 de flocons d'avoine et l'équivalent d'un verre de beurre... (woui woui je fais de la cuisine à la louche mais ça marche). Bref mettez autant de beurre qu'il vous semblera bon jusqu'à ce que ça ressemble à de la pâte à crumble (il faut que ça soit grumeuleux - ps : j'adore ce mot !)... Salez, poivrez...

    Prenez un plat allant au four, étalez la préparation tomates-asperges (il faut qu'elle soit bien cuites, comme une ratatouille), émiettez par dessus de la feta (my god ! je vais me mettre les biques tourangelles à dos, pas de fromage de chèvre local dans le frigo - mais de la feta, soyez sympas, vérifiez que vous n'avez pas une chèvre derrière l'épaule en lisant mon billet, je n'ai pas envie que ça se sache), étalez ensuite la pâte à crumble puis mettez au four une bonne 1/2 heure th. 170°C. Il faut que la pâte soit cuite et dorée comme vos cuisses de nymphes à la fin de l'été...

    Pendant ce temps, préparez une salade, mettez la table et criez A TABLE dans la maisonnée ! (sauf s'il est 10h du matin ou sauf si vous êtez toute seule...quoique...)...

    CRUMBLE TOMATES VERTES.JPG

  • Dans la rue - SPJ

    Chouette ! chouette ! chouette ! les SPJ sont de retour ! Ce mois-ci : la rue.

    Depuis quelques mois maintenant, la rue pour moi, ce sont les ballades avec Endylechientêtu.

    5 mois demain et déjà un sacré caractère. Il paraît qu'il aborde l'adolescence ! D'où ses caprices face auxquels il ne faut pas plier. Mais comment faire quand il me colle la honte dans la rue en s'arrêtant tout net au milieu d'une ballade, refusant d'avancer, plantant ses 4 pattes dans le sol, résistant à tous mes appels, même lorsque je l'implore avec une croquette. Et les passants de rigoler, d'y aller avec "Alors, c'est l'chien qui décide maintenant !"...  Et pire encore lorsqu'Endylechientêtu joue la comédie en se mettant à gémir et trembloter, comme si j'étais Cruella Devil... Faut le voir ! Et les passants de s'apitoyer "Ben mon loulou ça va pas, t'es malade, t'as peur, pourquoi tu pleures, t'as les yeux tous mouillés - oui parce que mon chien mouille ses yeux sur commande -  !" Et d'y aller avec des caresses et des mots doux, tandis que moi je m'effondre au bout de la laisse. Et comment expliquer aux mémés-frisettes du quartier qu'Endy est un adolescent et qu'il me teste ! Elles n'y croient pas les mémés-frisettes aux caniches paralytiques dodus comme des knackis  gavés aux gâteaux secs ! Comment leur prouver que je ne suis pas Cruella Devil, que mon chien je l'aime, que je lui ai même cousu de mes petites mains son panier et son plaid de voyage !

    spj septembre endy jpg.jpg

    Oui, mon poilu, je l'adore, les ballades dans la rue tous les deux sont quand même bien sympas, et encore plus lorsque nous sommes tous les trois, mon Homme devant pour l'appeler et moi derrière pour le pousser !

    D'autres histoires de rue ICI ...

  • Wallpaper

    J'ai découvert je-ne-sais-plus-comment une artiste japonaise au graphisme aérien. Elle s'appelle Yoshihiro Moritake. On peut découvrir son book ICI. Pour égayer nos ordis, Yoshihiro nous propose de jolis fonds d'écran à télécharger (cliquer sur Gallery).

    En ces jours de pluie, j'ai choisi celui-ci :

    028_1440

     

    De beaux papiers peints à changer autant de fois que l'on veut selon l'humeur et le temps... Si ce n'est pas un petit bonheur ça !

  • La rentrée des peut-être

    Me revoici après quelques jours de repos au bord de la mer... J'ai bu à grandes goulées le bon air marin, croqué les rayons de soleil, dévoré des yeux l'océan et la plage sans fin... ! Pour ne pas oublier, j'ai enfermé quelques fragments d'images dans la boîte en fer. A quand le prochain départ...

    vacances 3.jpg 

    vacances 1.jpg

    vacances 2.jpg

    Maintenant, la rentrée... ce n'est pas le moment que je préfère car cela sonne comme rentrer dans un long tunnel tapissé de feuilles où il fait frais et où la belle lumière peine de plus à en plus à filtrer...

    Mais il est vrai que le feuillage d'automne sera l'occasion de belles photos lors de ballades en forêt, que l'atmosphère plus fraîche sera un prétexte pour se pelotonner dans un plaid douillet... Sous mon plaid, je ferai peut-être du crochet, probablement du tricot, je recouvrirai sans doute des carnets de jolis tissus, je tendrai les bras jusqu'à ma MAC pour quelques robes, peut-être... je ferai peut-être des photos pour les HSE et les SPJ, je glisserai parfois (souvent) une pointe de pied jusqu'à la cuisine pour mitonner des petites choses et puis je ferai peut-être (meuh non ça c'est sûr) un SWAP pour princesses à petits pois (il est encore temps de s'inscrire)... Je sortirai peut-être (avec mon plaid très élégamment jeté sur les épaules !) pour rencontrer les Fil(les) du Centre et faire un tour au salon MCI.

    Par contre, ce qui est sûr, c'est que je ne quitterai pas vos blogs des yeux !